Vouloir tout dire
dans sa newsletter

… c’est ne rien dire ! Voilà, mon article est terminé ! 😂🤣

Plus sérieusement ! Je reçois de temps à autre des newsletters de praticiens bien-être dans ma boite email ! Et à l’ouverture de celles-ci, malheureusement, rien ne capte mon attention. 😨

Je parcours le contenu, déroule, déroule, déroule… rapidement, en espérant trouver un titre accrocheur, un message fort, une image… Bref, un élément, qui va me dire « Stop, Sandrine, c’est pour toi ! ». Rien ! 😢 Je ferme alors la newsletter et l’a met dans ma corbeille. 😨

Malheureusement, je ne suis pas la seule à procéder de cette manière. Comment éviter ce scénario catastrophe ?

Comportement de ton lecteur

Pour mieux comprendre, laisse-moi t’expliquer le fonctionnement de ton lecteur. D’ailleurs, tu as certainement le même ! 😉

Ton lecteur fait une lecture très très rapide de ta newsletter. Puis, il capte quelques titres et certaines phrases, généralement en gras, qui lui permettent une compréhension globale de ton sujet.

A ce stade, deux choix :

  1. Il reprend la lecture depuis le début et lis mot pour mot ce que tu as écrit 🧐
  2. Il s’arrête là et met ta newsletter à la poubelle 😱

A vérifier pour une newsletter parfaite :
☑ Est-ce que ton email donne envie d’être lu en profondeur ? Est-il joli ?
☑ As-tu des titres qui se voient (couleur, taille différentes) ?
☑ As-tu mis tes phrases les plus importantes en gras
☑ Si on ne lit que ces éléments, comprend-on ton sujet ?

Contenu précis

Mais une fois que j’ai dit cela, ce n’est pas tout ! Tu dois veiller à la qualité de ton contenu avec pour objectif : 1 newsletter = 1 information.

Exit les multiples conseils, on se focalise sur l’essentiel. On ne multiplie pas les bonnes recettes ! 🙄 Non, on se focalise sur 1 recette, car ton lecteur doit repartir avec 1 conseil à appliquer, là, tout de suite pour aller mieux.

S’il y a trop d’informations, il sera perdu. 😫

Et dans ce cas, c’est l’immobilisme total. Il n’osera même pas te contacter, car il n’arrive déjà pas à mettre en application ce que tu lui donnes gracieusement. Alors, aller plus loin avec toi pour quoi ?

A vérifier pour une newsletter parfaite :
☑ Est-ce que j’aborde un sujet précis ?
☑ Est-ce que je donne un et un seul conseil facile à appliquer tout de suite ?

Longueur courte

Alors, ici, je vais faire plaisir à tous ceux qui n’aiment pas écrire des romans 😆 : ta newsletter doit être courte et lisible.

On privilégie les titres, sous-titres, encadrés, gras… et surtout, on n’écrit ni de longues phrases, ni de longs paragraphes. C’est le moment idéal pour réduire ton message pour qu’il soit le plus impactant possible !

A vérifier pour une newsletter parfaite :
☑ Est-ce que j’ai des titres, encadrés, mots en gras …. ?
☑ Est-ce que ma newsletter contient 350 à 500 mots ?

Call-to-action

Pourquoi envoies-tu une newsletter ? Quel est ton objectif à travers cette newsletter ?  Qu’est-ce que tes lecteurs doivent faire ?

  • Aller plus loin sur ton blog
  • Prendre rdv
  • T’appeler pour faire le point avec toi

Être au clair sur tes objectifs te permettra d’y placer la bonne action pour aller plus loin à tes côtés.

 A vérifier pour une newsletter parfaite :
☑ Est-ce que j’invite à une action ? Laquelle ?

Voilà mes règles d’or.
A toi maintenant de mettre en pratique !

D’ailleurs, quels sont les points que tu souhaites revoir pour ta prochaine newsletter ?

Au plaisir de te lire. 😊
Sandrine.

Psssst 🤫 : N’hésite pas à ajouter un petit commentaire ci-dessous car :
1- Cela me fait plaisir 🤣
2- Surtout, cela t’aidera pour le référencement naturel de ton site*. Google aime bien les redirections d’un site à un autre. Profite donc du mien pour le faire au moins 1 fois !
*Bien indiquer l’URL de ton site internet dans le champ prévu à cet effet.

Conférence
🏅 Décrocher plus de rdv
grâce à Google !

2 réflexions au sujet de “Vouloir tout dire <br/> dans sa newsletter”

Laisser un commentaire

Mes Derniers
Articles & Podcasts